23
10.2014

Transparence Santé : que nous apprennent les publications des industriels ?

Que peut nous apprendre la consultation des liens d’intérêt publiés sur le site de la DGS au sujet des pratiques des industriels de la santé ? Si l’analyse des publications de façon isolée n’a pas d’intérêt si ce n’est d’identifier d’éventuels écarts ponctuels et des cas particuliers insignifiants, l’analyse de masse sur des échantillons représentatifs permet de dégager des tendances.

 

En préalable il faut être conscient que les données publiées sont le reflet de la relation entre les industriels et les professionnels de santé mais à travers le prisme de la capacité des industriels à répondre aux exigences de la loi Bertrand. Il serait prématuré et inexact d’analyser les relations entre industriels et professionnels au regard des informations publiées. Fin septembre, 1282 comptes avaient été créés sur le site unique (un peu plus de 1000 acteurs si l’on exclut les filiales et autres entités régionales), cependant plus d’une entité sur 5 n’avait publié aucune information.

 

On constate par ailleurs que les entreprises font, pour l’instant, l’impasse sur les semestres antérieurs au début de leur publication (en excluant l’année 2012 qui n’est pas à ce jour obligatoire). En effet une grande partie des entreprises ayant publié des données pour le second semestre 2013 n’ont rien publié pour le premier semestre de la même année.

 

Pour conclure ces premiers constats, et sans doute celui le plus riche en enseignement : un nombre significatif d’acteurs ayant publié des données en 2013, n’ont pas publié d’informations au premier semestre 2014. Différents cas de figure semblent expliquer ce phénomène. On retrouve des changements de périmètre (transfert ou arrêt d’activité,…), difficile d’en faire un inventaire mais ces cas semblent anecdotiques. On retrouve des changements d’entité portant les publications au sein d’un groupe, sans doute une dizaine de cas sur les quelques 300 comptes appartenant à des groupes. Sans doute d’autres causes expliquent ce phénomène. On peut se demander si les entreprises n’ont pas connu des difficultés à réitérer l’exploit de leur première publication ou si des projets ne sont pas en cours, justifiant ces retards,…momentanés.



Besoin d’assistance d’un brief sur la loi Bertrand ou d’une démo ?

Tucania